Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Pré en bulle

A travers les grandes fenêtres et les portes vitrées, la terre, et ses quelques oiseaux de passage, s'offrent à moi, retraite idéale pour les introspections. La pelouse bien grasse et sauvage, la grille qui se déglingue, et ce brouillard de pluie fine qui file à toute vitesse sur le temps.

C'est dans la terre que l'on puise l'énergie qui nous porte, vie qui nous enterre.

Il n'y a pas de hasard, et le bonheur d'exister partout en tous temps continue son office. Prêts à parler, nous le sommes, prêts à dire, en toutes circonstances, dans la joie et le silence des voix défuntes, voie redécouverte d'un destin sans cesse recomposé à notre image.

Dans notre bulle, et son pré.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article