Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Finir dit-elle

Le chemin de l'art est long et décevant. On ne sait jamais quand quelquechose est fini, et souvent il faut tout reprendre à zéro. Le lecteur n'est pas habitué à voir le processus et non un "produit" final. Mais celui qui écrit, bien ou mal, est pressé d'aller à la rencontre de son destin. Ainsi, souvent, c'est les mains vides que l'on vient vers vous, qui attendez le miracle promis à mots couverts.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article