Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Basé sur un vécu classique transposé et sublimé, dans lequel se reconnaîtront et pourront se projeter de nombreuses femmes, "La fille qui n'aimait pas ses seins" est un recueil de nouvelles apparemment érotiques - un petit roman en soi construit autour de l'hypothèse que le personnage masculin est un professeur de cinéma, et la femme une informaticienne et poète.

Une femme, inconnue, en quête d'identification par un tiers. Un homme, en quête de légitimité.

Dans des couloirs et des jardins réellement fictifs, le récit, noyé de scènes érotiques brûlantes, se termine par la destruction pure et simple de la femme qui est broyée au feu de sa passion factice mais surtout de la trahison de son idole de paille.




 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ange-nu 03/11/2009 18:43


Félicitation pour ton livre qui m'a l'air très original !
Amicalement
Brigitte B.


Jean 29/10/2009 16:40


Extraordinaire -

Je decouvre ce blog : extraordinaire !


Aline Tilleul 29/10/2009 20:30


Extraordinaire ? n'exagérons rien ...

En tous cas, mille mercis de me lire -


@line


Paoletti Patrice 14/10/2009 02:14


Cent mots ? Sans mot pour décrire un émoi…

… après la lecture d’un extrait du livre «libertin» de Aline Tilleul, impossible d’avouer dans quel état nous en ressortons ! C’est un crescendo de sens, comme une poésie, même si ce n'est pas
vraiment le mot au vu des sujets caressés du bout des doigts de nos phantasmes. C'est tellement prenant, haletant, que nous nous réjouissons de lire l'entier du livre pour justement en jouir
pleinement sans retenue. Quel talent dans la narration paroxystique d’amours licencieuses et interdites !

On finit par croire que nous sommes partie prenante de l'histoire, spectateur condescendant et satisfait d’un spectacle qui aiguise les sens ! Ce partage est si bien ciselé que l’on oublie qu’il ne
s’agit là que du fruit de l’inspiration qui l’a fait naître. C'est d'une sensualité, d'un érotisme - rien de vulgaire - c'est tout simplement le grand Art de la volupté, du plaisir et de la
jouissance… qui plus est, écrit par une femme, au regard de la naïveté transcendante d’une gente masculine ignorant la plupart du temps les aspirations de leurs compagnes, ne pouvant même imaginer
qu’elles puissent en être les inspiratrices complices, cette écriture voluptueuse devient alors révélation, une découverte de cette face obscure qui, visiblement, est apte à s'illuminer par la
Lilith ancestrale que toutes les femmes ont enfouie dans leurs jeux de séduction : Divertissements partagés, sans manipulation et avec des limites consentantes, nous pouvons même songer nous y
laisser glisser et y jouer le rôle que l'autre désire dans ses désirs, sans aucune appétence au pouvoir.

En lisant ce texte, un frisson remonte, telle une illumination spirituelle, du fond de nos tripes, le long de la colonne vertébrale pour une prise de conscience érotique de nos rapports à l'autre,
et nous fait presque regretter de ne pas être cet arbre, à la fois témoin et complice, de ce spectacle embrassant nos instincts concupiscents…

La suite vite, on y tient plus! Allez la découvrir…


Aline Tilleul 14/10/2009 15:15



Merci à vous, Patrice : cela fait vraiment plaisir d'avoir de tels lecteurs -

Ou même un seul ...


Belle journée,
et j'espère à tout bientôt,

@line


Planisphere 31/08/2009 11:04

je vous félicite quand même !!!

Planisphere 31/08/2009 11:02

vous vous êtes inscrite dans notre communauté mais nous ne pouvons vous acceptez à cause du contenu de vos article .Si vous voulez garder contact avec nous
abonnez vous à notre newsletters .

Gérant de planisphere