Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Art & Engagement

 

 

 

 

Les écologistes, ardents défenseurs en apparences de l'Art libre, de la culture pour tous, et de la démocratie, organisent, parce qu'après des années de lutte, la thématique émerge, un "Art et engagement", avec des artistes migrants, au Théâtre de poche à Bruxelles.
Saluant qu'enfin les choses se passent, je poste un simple commentaire.

Ce commentaire n'apparaîtra jamais sur le site, alors même qu'il n'y a pas d'interaction.

Ma conclusion amère est que certains, sans reconnaissance ni visibilité, accomplissent un travail politique de fond, en dehors des partis.  La pensée n'a pas de clan, et la réalité est irréfutable.
D'autres ensuite, en panne de contenu, avec l'aval des masses, veulent créer l'événement,
sans laisser la parole aux premiers, qualifiés de prophètes ou de voyants ....  Le rôle de l'artiste social, ce catalyseur de changement, est complètement nié, incompris en fait, on ne peut en vouloir à personne.
Les artistes, bien sûr, sont trop contents de créer l'événement, voire d'obtenir un cachet (je l'espère pour eux, tant l'Art est un parent pauvre de la société).
C'est une erreur -
La complexité n'est pas une contradiction - et reprendre les idées ne permet pas d'innover à l'avenir.
Au contraire, en expulsant l'Art véritable de cette pensée qui consiste à placer la poésie au coeur des politiques, il n'y a plus d'engagement.
Je peux comprendre qu'à l'évidence certains préfèrent ne pas comprendre ce que je dis depuis un temps.
Malheureusement, ma parole est née d'une réalité, une réalité honteuse, en plein Parlement européen.  Ayant rencontré cet écologiste pour une projet Femmes migrantes en l'an 2000, je me suis retrouvée, moi qui ne dois rien à personne ... écrivaine érotique ...

Alors, voilà, c'est à vous de me l'expliquer, qui êtes écologistes et féministes.  Et qui sait, peut-être me rendre ma vraie place dans la société, et le débat ?

 

 

Votre silence me sidère.

 

 

Est-il si difficile d'abattre les fausses idoles ???  et si facile de se mentir à soi-même ?

 

 

Alors, moi, je parle infiniment.  Je deviens prophète et je suis voyante.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

essay service help 23/11/2011 14:16

Good post where u thinking and also wroting about Art & Engagement! Thanks a lot!

Raphaël 17/10/2011 21:24


Très content que le malentendu ait pu être dissipé.

Maintenant que le site refonctionne, n'hésitez pas à y intervenir encore si le coeur vous en dit.

L'erreur étant assumée, autant que cet échange reste en ligne. Ce qui est écrit est écrit.

Bon vent à votre blog et à tous vos projets... artistiques et engagés !


Aline Tilleul 19/10/2011 21:38



 


"Ce qui est écrit est écrit" et la mémoire d'internet est éternelle ...


 


Ainsi, chacun qui s'intéresserait à l'histoire, ou encore plus tard, pourrait tout retracer.


 


 


Merci pour vos voeux,


en même temps, comprenez que ce blog ne fait pas partie de MES projets ... Il appartient à l'écologie politique qui me l'a légué.  Ainsi, nos destins sont-ils croisés, à vous de déchiffer.


 


Je suis une ficiton qui dit la vérité ...


Le temps de cette vérité n'a pas d'importance, pas plus que les visages ni les épisodes qui lui ont donné vie, avant de tenter de l'effacer.


Ce qui est important, c'est l'esquisse sous les mots, et ce que l'on apprend, ce qu'il faut apprendre collectivement, sous peine d'imposture.



Raphaël 17/10/2011 11:10


Bonjour,
Suite à des travaux sur le site en septembre, nous ne recevions plus d'avertissement lorsque quelqu'un déposait un commentaire sur le site des Rencontres de l'Ecologie politique. Je n'ai donc
découvert votre commentaire du 6 octobre que ce matin. Il a été immédiatement publié, ainsi que votre rappel d'hier, avec nos excuses.
Dommage d'avoir interprété cela comme de la censure. Mais c'est vrai qu'à notre époque de l'instantané, 10 jours de délai de réponse c'est la même chose que jamais de réponse... Ca nous servira de
leçon.
Cordialement,
Raphaël, webmaster


Aline Tilleul 17/10/2011 20:56



 


Mille mercis,


et JOIE IMMENSE.


L'écologie est POUR TOUS, n'est-ce pas ?


et tous ne sont pas complices des catastrophes humaines ...


dont ce livre, à la fois un petit chef d'oeuvre littéraire, mais à quel prix.


 


Merci, Raphaël, je peux soit supprimer ces états d'âme, soit les garder comme trace,


car tout ce qui se dit est un pas franchi vers la réconciliation entre Aline Tilleul et le chemin vers lequel elle se dirigeait : l'écologie !


 


Ce n'est pas le délai, le temps, mais l'histoire qui m'a fait penser que c'était une forme de rejet, un rejet qui a déjà eu lieu, et vous n'y êtes pour rien.


 


Au contraire, votre honnêteté me met un peu de beaume, un espoir renaît.


 


 


MERCI ! 



Elie 16/10/2011 20:02


Juste : très juste...
Elie


Aline Tilleul 16/10/2011 21:09



 


Merci, Elle, de ce soutien.


 


Ce monde fou rend fou.



Belbe 16/10/2011 12:50


la censure n'a jamais gagné..
heureusement


Aline Tilleul 16/10/2011 13:15



Espérons-le !  Mais la question est aussi celle du statut.


 


Depuis une quinzaine d'années, mes projets sont systématiquement récupérés,


et je n'en ai non seulement aucune visibilité, mais de plus, en réalité ce qui est repris n'est pas mené à bien, car sans vision globale ni intégrité fondamentale.


 


C'est pourquoi je leur dis : c'est une erreur !