Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Artistes en chômage que font les intermédiaires

 

 

 

 

Artistes au chômage, que font les intermédiaires ?  Ces intermédiaires qui vivent du travail artistique, montent au créneau contre les politiques actuelles de l'emploi.  Néanmoins, ce serait très intéressant d'analyser, cas précis en appui, leurs pratiques véritables et comment ils instrumentalisent les créateurs à leur seul profit.  Juristes et coachs se partagent principalement les revenus de ce secteur, au sein d'emplois bien rémunérés à temps plein (au moins fictivement) ou de commissions bien arrosées sous prétexte de lobby.  En créant, de bien entendu, leur propre structure pour recevoir l'obole artistique au lieu de servir de vaches à lait dans la structure commune dédiée aux seuls exploités précarisés. 

Ils n'en ont jamais assez, et récemment, marionnettes humaines interposées, plagient même les pionniers du web afin d'obtenir quelques flux financiers supplémentaires issus du monde internet. 

 

Plagiaires et "serpents" à leur solde.  Ecrivassiers pauvres se transforment en analystes et produisent des recherches sans fond.   Qui sait ?  en cas de nouvel agr-é-ment (style communauté française) le commanditaire de cette écriture bénévole leur offrirait quelque visibilité ? 

Le nouveau modèle de l'artiste est celui de l'éternel assisté émargeant à l'assistance publique : chômage ou CPAS.  Les intermédiaires assurent l'intermède comme on dit, et plus il dure plus ils subsistent.  En général, on ne s'en sort pas et c'est bien le but d'un système aveugle qui se mord la queue. Le but, non, simple dérive humaine, car certainement,personne ne l'a voulu ...

 

 

    INDIGNEZ-VOUS !!Indignez-vous pour ceux qui créent pour vous, et avec vous ! Indignez-vous pour cet artiste en vous !

 ... 

Indignez-vous avant que, pour les artistes aussi, il ne soit trop tard ...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article