Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Chant

 

 

 

Ils ont massacré le printemps

son long visage de calice

Ils ont masqué son franc soleil

et ses fruits gorgés de délices

 

 

Ils ont assassiné le temps

qui coulait telle une rivière

Sur mes rides à contrecourant

pour encenser de veilles rombières

 

 

Ils ont meurtri la Joie de vivre

Ils ont tué, ils ont menti

 

 

Je n'oublie rien

car je suis lent

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article