Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Des dates, des lieux ...

 

 

 

Des dates, des lieux ...

comme si quelqu'un parlait, ici et maintenant, à partir de là et d'ici ...

 

Comme si cette personne vivait réellement;

et racontait une vie bien balisée par les horaires.

 

 

Son regard s'est affaissé,

et elle éprouve une Joie immense, à toucher en elle-même, au plus profond,

la texture des mots sans cesse réinventés,

et qui n'inventent rien qu'eux-mêmes.

Pas besoin d'une histoire pour les sustenter,

ni d'un discours.

Les mots errent, tout simplement,

fascinés d'exister dans cette errance, ce nomadisme incontournable.

 

 

Tout est tourné vers l'intérieur,

et à l'intérieur il n'y a rien.  Un déluge a tout emporté, les arbres du passé, et les oiseaux de l'avenir.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article