Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Deux juifs


Hier, j'ai été invitée à partager la soirée de deux intellectuels juifs.
L'un est journaliste, l'autre psychanalyste.

Tous deux se savent fort intelligents et se méprennent ou feignent de se méprendre à mon sujet.  Le débat est très animé.  Nous buvons beaucoup, du vin rouge.
Ils ignorent que je suis une grande poétesse des temps modernes.
Peut-être que cela ne les intéresse pas : je suis aussi une femme, avec un potentiel érotique non équivoque.
Par contre, "mon" livre érotique n'est pas passé inaperçu, avec les conséquences que j'assume sans avoir le profil.


Le journaliste a en fait un doctorat en physique.
Il aime la précision, les statistiques.  Il est élitiste, trop intelligent sans doute.
Il parle d'expériences de prix Nobel en physique, je suis ébahie rassemblant mes vagues souvenirs de concepts chimiques tels que "base".
Il me rappelle notamment que la "sublimation" c'est de passer de l'état solide à l'état gazeux sans passer par l'état liquide ...  bien sûr, je ne m'en souvenais pas ... l'ai-je jamais su d'ailleurs ...
Il me semble qu'il considère d'abord les rapports hommes/femmes comme des rapports sexués.
Nous nous accrochons un peu à ce sujet.
Qu'est-ce qu'une femme ?  d'abord un humain, je profère cette banalité d'un ton pénétré (après le parcours de la poésie, je suis un peu éméchée);


Le sociopsychologue a un grand talent : sa sociabilité, c'est immense.  Il est d'une gentillesse extrême, mais tout de même un peu emporté par son congénère.  Il me dit que je fais la cruche !  sympa ...
En même temps, le parfait séducteur.  Il a un certain charme, genre vieux professeur.  Nos rapports sont mêlés d'une certaine crainte, son désir n'est pas ambigû.
Mais moi ? qu'est-ce qui fait donc que je me sens en parfaite sécurité et confiance dans cette maison qui n'est pas la mienne ?  Un peu comme s'il m'avait donné la clé d'un bonheur immérité,  C'est qu'il y a là tant de livres que j'aimerais lire ! il m'en a déjà offerts deux et prêtés deux autres.  Pour lui les choses sont simples, du moins elles en ont l'air.  Est-ce encore moi la complexe qui complique encore tout ?  La soirée est très agréable pour moi, je fuis la passion comme la peste.  J'apprécie le moment, et je finis par m'endormir sur le divan du psy quelques livres bien choisis dans les bras.


Prochain épisode demain matin.   Heu _je veux dire ce matin -
Enfin ... presque ...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catharsis 12/02/2010 19:20


Qu'est-ce qu'une femme ? d'abord un humain


Entièrement d'accord. Cependant, et même si je n'en connais pas la signification ultime, je ne peux que constater qu'une femme ne me fait pas exactement le même effet qu'un homme...


Marc 30/01/2010 00:07


@line, tu te dévergondes !

Tout en admettant qu'"une femme est d'abord est humain. Tu dois bien penser que dormir chez les gens est ambigû, surtout si on a un livre érotique en mains ...

Quel âge as-tu ? Tu "fais la cruche", en effet, le psy a parlé juste.


Aline Tilleul 30/01/2010 13:12



Meuh ! non, meuh non ...


Renato di Rompayo 30/01/2010 00:01


Qu'est-ce que tu veux avec un docteur aussi physique...