Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Imposture intellectuelle sur la «EU Policy Coherence for Development»

 

 

 

 

 

Ils étaient tous là, ce matin, à la réunion au CNCD 11.11.11.

Les mêmes que je croise depuis maintenant plus de 10 ans, pour débattre de la cohérence des politiques de développement de l'UE  ... demain ... In English, of course.

 

Les plus sages se sont tus, les plus jeunes se sont montrés un peu trop convaincus.

 

Quelquechose comme la cohérence est-il possible en politique si comme l’affirment tous la volonté politique serait au cœur (sans cœur) de cette politique.  Les institutions européennes, cette tour de Babel reconnue, sont-elles le bon terreau pour une cohérence quelconque ? Quant à instaurer des mécanismes de plainte, il convient de rappeler que nous sommes dans une démocratie représentative et non participative.  Ainsi donc, au meilleur des cas, les politiques de l'UE ne représentent que la fraction minoritaire qui a élu ses représentants.  C'est tellement simple.  Encore faudrait-il faire l'impasse sur les intérêts créés et/ou qui subsistent.

 

 

Les cas ne manquent pas, signes qu'assurément il y a quelquechose qui cloche dans la dépense des millions d'euros de ces politiques.  Il faut croire que nul ne veut tirer leçon de ce qu'il sait déjà.  Ainsi, cet expert en agrocarburants qui dénonce que les politiques, une fois engagées en faveur des agrocarburants, même si depuis 2009 l'on en dénonce les effets pervers,  ... les financements, les études, les projets continuent.  Tant que cela intéresse quelqu'un, le système continue.  Et forcément, cette masse d'argent à dépenser ne peut qu'intéresser quelqu'un ...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article