Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Insoutenable abysse


Et dans cette intolérable tension muée en fureur, son désir de plus en plus violent provoque les étincelles folles d'un temps infiniment éclaté dans la répétition sans pardon ni rémission. L'Eternel Retour du même, ombre obscure de l'expérience littéraire et amoureuse, confondues par erreur ou nécessité, plane dans le silence à peine troublé par des ondes encore inconnues.

"Un coup de dés jamais n'abolira le hasard".
Le Néant soit ma Parole.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tony.. 26/12/2009 21:56


bonsoir
bienvenue dans la communauté
amicalement
tony


Aline Tilleul 27/12/2009 12:52


Merci, Poète - A tout bientôt, @line