Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

L'oeuvre n'est rien ...

 

 

 

En soi, l'Oeuvre n'est rien.

C'est le processus qui y a mené, seul, qui compte et qui affirme son être dans la Cité.

 

J'affirme qu'une oeuvre véritable se passe des critères du beau comme de ceux du vrai et de la culture.  Elle naît de la vie elle-même, et en ce sens, appartient à tous.  C'est une fiction enfin devenue collective.

 

 

Elle signifie l'événement de l'art en tous et la coöincidence qui, un jour, lui a donné le prétexte d'exister.  C'est un livre à jamais fantasmé, dont l'objet appartient à ceux et celles capables de recréer sa trame profonde sans explications, capables de comprendre aussi ce qui a été déplacé dans l'Univers et ce qu'il convient de faire pour rétablir sa nécessité. 

Par son avènement, et la reconnaissance qui lui est liée, l'Art change la politique, et les relations entre les êtres dans une communauté.  Le si "petit monde", nous sommes toujours appelés à nous croiser et à nous revoir : ce "rien" de l'oeuvre, par la voie de l'Art, prolifère comme une voix, et ma voix fragile devient celle de tout un peuple assoiffé.  Cette voix, même opprimée, ne tarira pas, car ... elle est en vous ! aussi pressante et chantante que la vérité, justice et amour, une fois baffoués ils résonnent éternellement !  C'est votre voix ...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article