Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Leur travail, c'est le divertissement

 

 

 

 

Et tout à coup, perdant le fil de tes pensées.  Une recherche sur le travail, impossible à mener, et d'ailleurs pour qui ? au profit de qui ?   Un Livre, alors que tous écrivent, exténués de non-être, écrire pour quoi ?   Une association d'artistes ... un club de femmes à émanciper ... une femme politique ?   mais pourquoi ?

 

Leur travail, c'est le divertissement.  Idée massue.

Un divertissement insensé, dans lequel ils veulent happer toute vie, et l'être même.

 

 

Sous le vocable "création d'emploi", vendre à tout prix, et même ... SE vendre, idée obscène ... il faut tout vendre pour un statut qui te garde en dehors de la marge avec laquelle tu flirtes ... et eux vendent, te vendent cet être fictif qu'ils n'ont pas, sur lequel ils n'ont pas de prise réelle, ton "statut".   Créer l'emploi de X et de Y, mensonges massifs, marché de masse : les exclus, ceux qui flirtent ou sont la marge SONT EN FAIT le marché.  Un marché succulent, les vampires s'en lèchent leurs cossues babines.  Intermédiaires de toute sorte et de tout acabit (L'habit FAIT le moine).  Ils l'ignorent, tous l'ignorent, veulent l'ignorer.  Et si tu leur dis, ils te regardent de travers, ... même les exclus préfèrent marcher dans le système qu'ils honorent et qui les déshonore ...

 

Alors, oui, pour qui penser, pour qui innover ???

 

 

Marginale, cette pensée au bénéfice de tous.

 

-

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article