Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Pénombre

 

 

 

 

 

Face aux églises

Dans les pénombres

 

 

Cent nombre

et leur ombre

 

 

 

L'on ressent, obscures, les prières des pierres

 

 

les silences des grands vitraux

 

 

 

leurs Tombeaux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article