Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Poème

 

 

 

"Puisqu'il faut renoncer
A ce qu'on ne peut retenir,
Qui devient autre chose
Contre ou avec le cœur,
L'oublier rondement,
Puis battre les buissons
Pour chercher sans trouver
Ce qui doit nous guérir
De nos maux inconnus
Que nous portons partout"
- René Char

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Belbe 19/08/2011 15:42


tes mots portent tes maux


Anne 19/08/2011 12:30


Grande sagesse,
peu l'appliquent,
peu la comprennent ...