Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Sape in

Planté il y a 30ans à l’arrière du jardin, mon grand sapin garde la mémoire des jeux et des danses enfantins.

 

J’ai grandi avec lui et nous avons vieilli ensemble.  L’air frais, mystérieux,  bruisse dans ses branches majestueuses qui racontent au vent le récit des quelques nuages gris, dans un ciel lumineux de platitude bistre. Le plat pays en campagne flamande. 

 

A ses pieds, comme tous les jours, la corneille au plumage luxuriant vient grapiller quelques morceaux de pain et de gras déposés dans une vieille assiette.  Ensuite, un rouge-gorge, et quelques moineaux, mes préférés.

 

Où vont-ils, ces petits oiseaux qui voyagent sous la jupe du grand arbre ?

 

Et sommes-nous autre chose que volatiles, artistes sans lendemain, égrenant dans l’espace une voix évanescente, vouée à la perte infinie et au recyclage des choses ?

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lara Tatiana B. Alex 16/04/2013 10:28

Très frais ! mots de l'enfance...
cela me rapelle l'hitoire du petit sapin qui voulait grandir vite...