Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Septicémie



Il m'a offert ce livre durant une septicémie.  Je l'ai toujours soupçonné de me l'avoir transmise d'une façon ou d'une autre mais sans certitude.  Il voyageait tellement.  Il disait qu'il voyait des femmes.
J'étais à l'hôpital toute de blanc vêtue et il était venu ... je l'aimais passionnément.


Fowles.jpg

Dés ma sortie, je me fourrai dans son lit pour une nuit d'amour éternelle qui erre toujours dans l'infini de l'errance.  Un tel amour.
A posteriori, je comprends à quel point il ressemblait lui-même à ce lieutenant français.
Mais la fin ne fut pas heureuse, contrairement au livre.
La Fin fut pire que toute fin, et il n'y eut plus d'histoire.
L'Histoire n'avait tout simplement jamais existé.   Une de ces fables que l'on raconte aux fous pour les faire tenir tranquilles.
Ils sont venus l'effacer.  Et l'univers est devenu noir, noir sang.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article