Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Tel un diamant fou

 

 

Chaque fois que l'un d'entre vous achète ce livre, j'ai l'impression que je m'avance petit à petit vers moi-même, que je retrouve une forme de vérité, de liberté et de reconnaissance, de moins dépendre des aléas, des mauvaises rencontres, d'obtenir enfin qulques fruits d'une longue hibernation, d'un travail lent, invisible ... C'est un encouragement pour continuer à dire ce que j'ai compris de la société, ce que j'espère apporter à la politique : l'intégrité ... link

 

Un livre certes n'est qu'un livre mais celui-ci révèle un processus sociologique récurrent.  C'est un "cadeau" de l'écologie politique et comme tel il mérite sa résilience.  Car il est toujours possible de renverser les choses, de réconcilier un karma avec la Loi de l'univers qui est harmonie.  L'univers dont forcément nous faisons partie, nous aussi : reconnaître l'autre, c'est aussi se faire reconnaître soi-même tel qu'en soi-même.

 

 

Entre ces lignes, les mots sur le bout de ma langue ne sortent pas,

tant le joyau du silence fait partie de moi, et de cette parole qui se veut enfin aussi véritable qu'un diamant fou. 

 

Votre voix se joint à la mienne, pour dénoncer les abus de la société duale,

et par ce livre, en quelque sorte affirmer qu'une femme qui ose parler peut aussi le faire dans la Cité, au profit de tous, non d'une minorité, toujours la même, autoproclamée ...  Qu'il s'agisse de politique ou de culture, de richesses ou d'accès à la communication, le débat finalement est toujours le même, et prendre la tangente est la seule solution équitable : le littéraire en dit beaucoup plus long sur ce qui ne doit pas être dit, que tout programme idéologique, c'est sa vocation. 

 

L'Artiste prend la place du Prince dans la Cité, et ... c'était une belle princesse au nom d'arbre, symbole d'amour éternel, dans un monde déshumanisé, sans amour ni sentiments, où les Elus du Peuple asservissent leur peuple, sa force et sa voix.   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article