Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Toujours la lune

 

 

 

 

 

Le monde s'écroulait, et soudain je fus frappée par l'évidence de l'absence d'espoir comme de désespoir.  Nous courons au Néant tels des oiseaux fous pris au piège de leurs cages, me dis-je.  Tout glisse dans la nuit vide ... nos ailes frôlent le silence si doucement, avant de disparaître à jamais, laissant à peine quelques plumes, quelques traces ...

 

 

 

 

Le fragmentaire///

 

 

Essence du littéraire, se lit à perte de vie sur nos blogs. 

 

 

 

 

Nous sommes ce que l'on ne dit, ce que l'on ne lit pas. 

 

 

L'Impossible à portée de voix.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Christian lemenuisiart 31/10/2013 21:03

Bienvenue dans la communauté de l'arbre à l'art
A bientôt

Aline Tilleul 09/11/2013 16:12



Tout un programme !  Merci de l'accueil, @