Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aline Tilleul

La Fille qui n'aimait pas ses seins

Un amour endetté

 

 

 

Tu laisses un amour endetté

Morcelé et vampirisé

Plein de plaies ouvertes

Et de pages non écrites

 

Une ombre qui te poursuit

A l’envie

Derrière des portes

maudites

 

Dans les soirs insolites

Les soirs solitaires

Où le remords te terre

Son ombre solaire

T’enterre …

 

Ta voix se perd …

Tu écris comme en enfer

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

fred 21/11/2012 23:41

je vous propose de visitez mon blog

http://delicesmamiedine.canalblog.com/

Gab 26/04/2012 18:16

Merci Aline. J'aime beaucoup l'univers de ton blog. De la sensibilité, du raffinement, un peu comme une longue quête sensuelle de ce "je ne sais quoi" de divin qui transparaîtrait à travers les
mots, les sensations, les idées...